Quelle plantation de thé visiter à São Miguel ?

Quand on se trouve à São Miguel, on se rend compte que pas mal de cultures diverses sont présentes. On peut bien entendu parler de l’ananas (on t’en parle un peu ici), de bananes ou encore des oranges. Mais celle qui est la plus étonnante (c’est la seule en Europe !) et la plus belle, il faut bien le dire, est la culture du thé.

2 plantations sont présentes sur l’île et bien entendu, elles sont visitables. Mais laquelle choisir ? On va te faciliter la tâche (ou pas), on a visité les deux !

Chá Gorreana
Sans doute la plantation la plus citée dans les guides, sur les sites et les blogs traitant de Sao Miguel, Chá Gorreana est la plus grosse « usine » de thé mais aussi la marque de thé vert la plus courante sur l’île (dans les bars, les hôtels, etc.).
Les plantations sont énormes (autant que les mini bus devant…) et tu peux te perdre dans les champs et faire pas mal de photos.
Le gros plus de Chá Gorreana, c’est que tu peux voir en direct la transformation des feuilles fraîchement cueillies à leur mise en rayon, prêtes à être infusées.
Un parcours super intéressant où tu pourras voir que tout est fait à la main, paquet par paquet, en vrac ou en sachet et avec pour finir la possibilité de déguster la boisson (en libre-service, un peu à la chaîne…).

Plus d’infos : www.gorreana.pt/en/

Fabricá Chá Porto Formoso
Moins connue, la plantation de Porto Formoso est aussi la première que nous avons visité (si toi aussi, tu essayes d’éviter les groupes de touristes…). Ici, les visites se font à la demande (on était les seuls à ce moment) et une employée te montre dans les 3 salles les anciennes machines (à l’arrêt) datant parfois de plus de cent ans, tout en racontant en anglais (un peu en mode robot et en récitant ses phrases) l’histoire de la maison, des différences entre les feuilles cueillies et plus généralement de la culture du thé aux Açores.
A la fin, on s’installe à une table et on te sert le thé vert basique (c’est un peu plus chaleureux et intimiste que pour Chá Gorreana), avec la possibilité d’acheter quelques paquets, accessoires et autres souvenirs si tu le souhaites.
Là aussi, possibilité de prendre des dizaines de photos des plantations qui donnent sur l’océan… un point de vue magique !

Plus d’infos : www.chaportoformoso.com


Conclusion
Bref, tu l’auras compris, après test, on te conseillera, si tu as le temps, de visiter les deux endroits ! Ils sont tous les 2 complémentaires : Chá Gorreana pour voir en action les étapes de fabrication (même s’il y a du monde) et Fabricá Chá Porto Formoso pour le côté plus intimiste, dans un lieu plus joli et avec une vraie histoire.
A savoir que l’ensemble de ces visites sont gratuites et il n’y a pas besoin de s’inscrire.
On s’en parle autour d’une tasse de thé (ou en commentaire) ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *